25058 références en ligne
Recherche spécifique

  • Continent :
  • Catégorie :

Rechercher

  • Catégorie :

Rechercher

 

Recherche générale
  • Mots clés :

Rechercher

20 PICARDIE

Nautisme : mer / canaux / rivières

précédent
suivant
Editeur : Editions du BREIL 2015
EAN/ISBN : 9782913120372
Format : broché - 156 pages (illustré)

23.00 € TTC

Disponibilité : oui
Livraison : de 2 à 7 jours
Présentation

guide de navigation fluviale

Oise, Canal latéral à l’Oise, Canal de Saint-Quentin, Escaut canalisé, Escaut grand gabarit, Aisne, Canal latéral à l’Aisne, Canal de l’Oise à l’Aisne, Canal du Nord, Canal de la Sensée, Somme.

Les plaines de la Picardie sont maillées d’un dense réseau de voies navigables, un des plus denses de tout le territoire français. Ces canaux et rivières ont servi depuis des siècles à apporter les richesses du nord vers la région parisienne. Ils sont, encore aujourd’hui, fréquentés par un important trafic commercial mais assurent, en même temps, une voie de passage pour les plaisanciers de passage entre Paris et la Belgique.

En quittant la région parisienne, vous emprunterez d’abord l’Oise. Cette rivière, qui retrouve la Seine en aval de la capitale, est l’un des plus importants de ses affluents. C’est aussi une importante voie de transport, fréquentée par des péniches de toutes tailles mais les ports et haltes sont assez nombreux et les plaisanciers de passage bien accueillis. C’est une belle rivière cachée du monde par un rideau d’arbres et, en suivant les douces courbes de sa partie aval, on a du mal à croire qu’on est tout près de l’agglomération parisienne.

À la fin de l’Oise, on doit choisir entre le vieux canal Saint-Quentin et le canal du Nord, un canal “moderne”, étrange compromis entre les canaux Freycinet et les grands canaux belges. Le canal de Saint-Quentin avec ses tunnels est le plus intéressant des deux mais le canal du Nord le plus rapide. Une troisième route, qui passe par la Sambre et la Meuse, est, malheureusement, pour l’instant, fermée à la navigation. La plus touristique des voies navigables picardes est, sans aucun doute, la Somme. Presque abandonné par la navigation commerciale, ce canal, ou plutôt rivière canalisée, fournit une alternative à la Seine pour les plaisanciers en provenance de l’Angleterre. Les villes de Saint-Valery, d’Abbeville et d’Amiens constituent des étapes pleines d’intérêt pour ceux qui choisissent cette route et ils éviteront, en plus, les fortes marées de la Basse Seine. L’Aisne et ses canaux font partie également des voies navigables picardes. Elle nous mène vers l’est et les vallées de la Marne et la Meuse; une façon agréable de contourner Paris et le va-et-vient perpétuel de ses bateaux-mouches. Belle rivière, peu connue des plaisanciers et peu fréquentée par les mariniers, l’Aisne mérite d’être découverte.

Cet ouvrage remplace nos anciennes éditions sur l’Oise et la Somme. Avec notre récent guide de la Marne, il remplace également, le guide n° 8, Champagne. À l’avenir, ce dernier ne servira que pour suivre les canaux parisiens. En préparant ce guide, nous avons parcouru toutes les voies navigables picardes en étroite collaboration avec les services de la navigation concernés. Un guide n’est jamais terminé et vos commentaires et correcctions seront les bienvenus. Nous espérons, néanmoins, qu’il vous aidera à choisir votre itinéraire et à naviguer en harmonie avec les mariniers, toujours présents et actifs sur ces voies.

En préparant votre voyage, ne soyez pas pressé et prévoyez suffisamment de temps pour découvrir toutes les richesses de la Picardie, une belle région qui a tant participé à l’histoire de l’Europe.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Paiement sécurisé Crédit Agricole : e-transactions PayPal CB - Visa - MasterCard Verified by Visa MasterCard SecureCode